La mélatonine est-elle efficace contre l’insomnie?

Publié le : 12/03/2019 13:10:52
Catégories : Santé

La mélatonine est-elle efficace contre l’insomnie?

À partir de 55 ans environ, l’organisme produit de moins en moins cette hormone qui sert notamment à réguler l’alternance jour/nuit.

Elle a gagné ses lettres de noblesse contre le jet lag. Mais sait-on vraiment ce qu’est la mélatonine? Produite par l’organisme quand la lumière du jour décroît, cette hormone régule l’horloge interne des animaux diurnes que nous sommes: elle nous envoie un signal de repos. Elle favorise l’endormissement et le maintien dans le sommeil en gardant une température du corps basse.

Ces effets ont d’abord été utilisés pour remédier aux effets du décalage horaire. «Il faut la prendre au moment où l’on devrait se coucher dans le pays de destination, pour remettre son horloge interne à l’heure», indique Bruno Claustrat, biologiste spécialiste en chronobiologie, membre de la Société française de recherche et médecine du sommeil (SFRMS). À répéter pendant les deux ou trois jours qui suivent l’arrivée dans le nouveau fuseau horaire.

Resynchroniser l’horloge interne

Si vous n’êtes pas au bout du monde, la mélatonine peut aussi vous être bénéfique si vous faites partie des personnes qui présentent un «retard de phase»: l’horloge interne décalée, on s’endort très tard, ce qui peut parfois rendre le quotidien difficile dans un monde où, dit-on, «l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt». «Le retard de phase est particulièrement fréquent chez les adolescents: 6 à 17 % sont concernés», précise le Pr Carmen Schroder, pédopsychiatre au CHU de Strasbourg, ayant coordonné une synthèse sur la mélatonine pour la SFRMS. À cet âge, l’horloge biologique se décale naturellement (jusqu’à vingt minutes par an!), et l’utilisation tardive d’écrans à lumière bleue n’arrange rien.

Mais ce sont surtout les seniors que la mélatonine peut soulager. En effet, passé 55 ans, la production naturelle de l’hormone dans le corps diminue. «Il en résulte une avance de phase: les gens se réveillent trop tôt et le sommeil profond décroît», explique Bruno Claustrat. Le traitement permet de compenser cette carence et rétablit l’impression de bien dormir dans 50 % des cas environ. Les spécialistes mettent toutefois en garde contre une confusion fréquente: la mélatonine est un resynchroniseur d’horloge interne, elle n’est pas un soporifique. «Elle n’est donc pas efficace pour les gens qui prennent habituellement des somnifères pour leur effet calmant», explique Marie-Françoise Vecchierini, médecin du sommeil à l’Hôtel-Dieu (Paris).

Effets secondaires possibles

Côté pratique, il est important de distinguer la mélatonine à libération immédiate, vendue en pharmacie sous forme de compléments alimentaires (les produits vendus en ligne sont à éviter car leur sécurité est douteuse), de la mélatonine à libération prolongée, un médicament appelé Circadin. La première est efficace pour se remettre du décalage horaire et remédier aux retards de phase, la seconde est utile aux seniors en mimant la sécrétion naturelle sur dix heures. Elle peut aussi être prescrite aux enfants hyperactifs ou autistes et aux personnes souffrant de démence qui ont tous des troubles de l’horloge.

Même si la mélatonine est vendue comme complément alimentaire lorsqu’elle contient moins de deux milligrammes de substance active, gare à ses possibles effets secondaires. L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) déconseille depuis avril dernier la mélatonine aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et aux adolescents, aux personnes souffrant de maladies inflammatoires, auto-immunes, d’épilepsie, d’asthme, de troubles de l’humeur, du comportement ou de la personnalité, ainsi qu’aux personnes suivant un traitement médicamenteux (antivitamines K et antidépresseurs, notamment). Parlez-en à votre médecin pour être certain de dormir sur vos deux oreilles.

http://sante.lefigaro.fr/article/la-melatonine-est-elle-efficace-contre-l-insomnie-/

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire