Recherche dans le blog

Fabricants

Aucun fabricant

Meilleures ventes

Promotions

Aucune promotion pour le moment.

Skype Me!

Mots-clés

Aucun mot-clé spécifié pour le moment

Être optimiste est bon pour la santé

Publié le : 05/02/2019 13:55:58
Catégories : Santé

Être optimiste est bon pour la santé

Être optimiste est bon pour la santé


Les travaux scientifiques disponibles soulignent tous que ces personnes qui voient la vie en rose vivent plus longtemps que celles qui vont «seulement» bien.

Être gai, enthousiaste, entreprenant, augmente les chances de vivre plus longtemps. Les anglophones appellent cela le positive affect. Le concept n’est pas très précis, mais regroupe l’occurrence de sentiments positifs, le fait d’être motivé, d’être satisfait de sa vie, d’être confiant en l’avenir. Certains individus en sont davantage capables que d’autres.

«On ne parle pas de gens qui sont simplement “normaux”, c’est-à-dire ni déprimés ni anxieux, car on sait bien que dépression, stress et anxiété ont un effet délétère sur la santé. Nous parlons de personnes qui présentent un état d’esprit extrêmement positif, supérieur à la moyenne», détaille le Pr Antoine Pelissolo, chef du service de psychiatrie à l’hôpital Albert-Chenevier à Créteil.

De meilleures chances de rémission

Les travaux scientifiques disponibles soulignent tous que ces personnes qui voient la vie en rose vivent plus longtemps que celles qui vont «seulement» bien. En particulier, cela concerne les malades et les sujets âgés sur qui les études les plus importantes ont été menées. Celles-ci ont, bien sûr, tenu compte des nombreux facteurs susceptibles d’interférer avec l’espérance de vie: le niveau socio-économique, les habitudes de vie, l’état de santé, etc.

Une étude danoise a, par exemple, montré qu’après une opération pour des problèmes cardiovasculaires, l’optimisme était associé à de meilleures chances de rémission. Autre exemple, chez des individus soumis à un stress important, suivis pendant dix ans: plus les scores d’optimisme étaient élevés, plus le risque de décès s’est avéré bas. De même, chez des seniors suivis pendant vingt-deux ans par des chercheurs français: ceux chez qui les pensées positives fleurissaient ont vécu plus longtemps, indépendamment de leur état de santé.

Motivation et bons choix pour la santé

Comment expliquer cette corrélation? «L’existence de facteurs biologiques liant directement optimisme et longévité a été recherchée, mais sans succès. Il y aurait, en revanche, un lien indirect, via le comportement des personnes. Les optimistes font souvent preuve d’une grande motivation dans leur vie quotidienne. Or, cette attitude est très favorable à long terme.

Ces personnes font souvent des choix positifs pour leur santé ; ils font du sport, prennent des repas équilibrés, boivent peu d’alcool, fument moins. Cela permet d’entreprendre des choses pour améliorer ses conditions de vie sur les plans professionnel, social, environnemental et confère une bonne résistance à la dépression. Autant de facteurs qui contribuent à la longévité», commente Antoine Pelissolo.

Les optimistes vivraient donc plus longtemps, mais aussi mieux que les autres. Mais comment faire pour voir toujours les choses du bon côté? «Il y a une prédisposition à l’optimisme. Des suivis de cohorte sur plusieurs années, montrent que c’est un trait stable et pérenne chez certaines personnes, alors que d’autres oscillent entre des émotions positives et négatives, évoluant au fil des expériences et des situations», expose Antoine Pelissolo.

Reste que cette disposition mentale peut se travailler. «Il faut se forcer à être attentif à chaque moment de sa vie quotidienne pour en saisir le positif. Ce changement d’attitude demande beaucoup de persévérance et il faut s’imposer une discipline sur le long terme. Cela implique aussi de faire attention à ses fréquentations, ne pas s’entourer uniquement de gens négatifs, pratiquer des activités en adéquation avec ses goûts et aspirations, réorienter sa façon de vivre pour tirer satisfaction de son quotidien de façon durable. Cela s’appelle la psychologie positive. Elle peut être développée avec l’aide d’un professionnel compétent. De là à dire que cela prolonge la vie, je ne sais pas, mais cela ne peut être que bénéfique!» conclut Antoine Pelissolo.

http://sante.lefigaro.fr/article/etre-optimiste-est-bon-pour-la-sante/

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire