Recherche dans le blog

Fabricants

Aucun fabricant

Meilleures ventes

Promotions

Aucune promotion pour le moment.

Skype Me!

Mots-clés

Aucun mot-clé spécifié pour le moment

Applications, objets connectés… Ces innovations qui transforment la médecine

Publié le : 28/01/2019 12:36:47
Catégories : Santé

Applications, objets connectés… Ces innovations qui transforment la médecine

Aymeric Renou|28 janvier 2019, 8h45|1

L’application OdySight permet aux ophtalmologues de suivre à distance leurs patients atteints de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) grâce à des jeux qui mesurent l’évolution de la vue. DR

Des objets connectés ultra-perfectionnés, mais aussi de simples applications pour smartphones, viennent désormais aider les médecins dans le suivi et le traitement de certaines pathologies.

On connaît les bracelets et montres qui comptent nos pas et nous donnent des objectifs pour rester en forme, ou encore ces capteurs à dissimuler sous un matelas ou un oreiller qui permettent de mieux surveiller et dompter le sommeil. Certains de ces objets connectés ne se contentent plus d’apporter une dose de bien-être à leurs propriétaires. Plus perfectionnés, plus fiables mais aussi et surtout validés par le corps médical, ils deviennent de véritables auxiliaires de santé, aidant les malades à suivre l’évolution de leur pathologie et leurs médecins à mieux les soigner. Voici quelques exemples des dernières innovations qui enfilent une blouse d’aide-soignant numérique.

Pieds et équilibre à la loupe

Des semelles pour détecter les maladies. Les semelles connectées et chauffantes avaient fait sensation - et un peu sourire il faut l’avouer - il y a deux ans au CES, le salon mondial de la high-tech de Las Vegas. Les Digitsole de la start-up nancéienne Zhor Tech reviennent sous une forme médicale bien plus avancée et baptisée M-Cube. Bardées de capteurs, elles analysent avec précision la manière de marcher de celui ou celle qui les portent et signalent l’apparition ou l’aggravation de certaines maladies. « En détectant ces désordres de l’équilibre, M-Cube peut ainsi diagnostiquer des maladies comme la sclérose en plaques, l’accident vasculaire cérébral ou encore Parkinson et Alzheimer », explique le professeur Hervé Vespignagni, ancien chef du service de neurologie du CHU de Nancy qui a collaboré à sa mise au point.

Disponibles d’ici trois mois à environ 300 € la paire.

Des chaussures anti-chutes. Les personnes âgées et à l’autonomie chancelante ou celles et ceux souffrant de vertiges et de pertes d’équilibre à répétition peuvent chausser une paire d’E-vone, des baskets anti-chutes fabriquées par la société Parade (groupe Eram), spécialisée dans les chaussures de travail et de sécurité. Là encore, différents capteurs intégrés peuvent alerter en cas d’anomalie d’équilibre.

De 70 à 150 € selon le modèle de chaussures, de bottes ou de chaussons.

Un jeu contre la DMLA…

Ce n’est pas un accessoire mais une application pour smartphone qui vient, elle, en aide aux malades souffrant de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), le vieillissement prématuré de la zone centrale de la rétine touchant près de 1,3 million de personnes en France et première cause de cécité chez les plus de 50 ans. Odysight, c’est son nom, se « joue » quotidiennement sur l’écran d’un téléphone et permet, via des exercices oculaires et des jeux de puzzles à reconstituer, de détecter en temps réel l’évolution de la pathologie. « Cela permet à l’ophtalmologue qui suit ses patients à distance d’être alerté du moment le plus efficace pour réaliser une injection permettant de reculer les effets de la maladie », explique Édouard Gasser, cofondateur de la société parisienne Tilak Healthcare, à l’origine du projet. Plus d’une vingtaine d’ophtalmologues et 120 de leurs patients utilisent Odysight.

… et les acouphènes

Tout aussi sérieux, le jeu sur smartphone Diapason, développé par la société Immersive Therapy, permet aux personnes souffrant d’acouphènes d’être soulagées des petits bruits incessants qui leur pourrissent la vie. Élaborée avec des médecins ORL, la technique de Diapason consiste en de petits exercices quotidiens inspirés des thérapies cognitives et comportementales afin de détourner l’attention des patients et les éloigner mentalement de leurs désagréments sonores.

149 € par an.

Un électrocardiogramme au poignet

Quasiment toutes les montres et bracelets connectés savent désormais calculer le rythme cardiaque. Mais seuls deux modèles, la Watch 4 d’Apple (429 €) et la Move ECG de Withings (disponible fin 2019 à 129 €), vont beaucoup plus loin en proposant un véritable électrocardiogramme médical capable de détecter les fibrillations auriculaires, responsables d’un tiers des AVC. La fonctionnalité a reçu l’aval des autorités sanitaires américaines et est disponible depuis quelques semaines aux États-Unis sur l’Apple Watch 4. Il faudra attendre encore quelques semaines (ou quelques mois) pour que les autorités européennes donnent leur aval.

http://www.leparisien.fr/societe/sante/applications-objets-connectes-ces-innovations-qui-transforment-la-medecine-28-01-2019-7998342.php

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire